Chien heureux en laisse

Les chiens réactifs nous rendent plus humains

Il y a des journées où j’aimerais avoir adopté un autre chien, mais ce n’est pas la réalité. 

Il faut se l’avouer, personne ne va adopter un chien en imaginant le pire. Bien au contraire, nous avons cette image parfaite d’une relation homme-chien, créée par notre enfance bercée par les 101 dalmatiens et renforcée par toutes ces vedettes canines parfaites sur Instagram (voir ici coconutricebear).

La réactivité canine, une réalité qui en touche plusieurs.

Souvent, nous nous en doutons depuis son jeune âge, mais on ferme les yeux sur des indices qui au contraire devraient nous faire agir au plus vite. Il n’est certes pas facile d’accepter que notre chien ne sera pas comme l’idéal élaboré par notre imaginaire. Nous allons au cours de maternelle et nous avons le petit chiot timide, le chiot qui ne joue pas avec ces congénères, le chiot qui ne mange pas, le chiot qui s’éloigne subtilement lorsqu’une main approche pour le caresser. Bien sûr, nous voyons ces signes, mais on se dit que tout va se replacer, qu’il est encore jeune, qu’il a passé une mauvaise journée et on ferme les yeux sur ces indices, ô combien importants.  

Puis vient le moment où nous sommes confrontés à la réalité. Nous prenons une petite marche et notre chien s’élance au bout de sa laisse, jappant et grognant tel un monstre que nous ne reconnaissons plus. Nous avons peur, nous sommes gênés, nous sommes désemparés de voir cette petite (ou grosse) boule de poils si parfaite à la maison se transformer en terreur à l’extérieur. Je peux vous assurer que la première fois que cela arrive, le sentiment de désespoir que nous ressentons est affreux. Puis nous retournons à la maison avec un chien souvent hors de lui jusqu’à temps qu’il repasse la porte.

Notre chien réactif ne cessera pas de l'être du jour au lendemain.

Alors s'en suit les questionnements suite à au diagnostic d'un chien avec un comportement réactif.

Est-ce que je suis un mauvais propriétaire? Est-ce qu’il serait mieux avec une personne plus sportive, plus habile pour le manier, qui vit en campagne, qui ne reçoit aucun visiteur ? Est-il dangereux pour la société?

Le doute, malheureusement, restera souvent comme une petite voix dans notre esprit tout au long de l’entrainement. Nos rêves de chien accueillant que l’on peut amener à la plage en toute liberté s’effondrent.

Nous embarquons ensuite dans un long processus de réhabilitation. Nous devons faire de la gestion et de l’entrainement au quotidien. Tout devient plus compliqué.  Adieu les petites balades simples sans avoir nos pochettes d’entrainement. 

Chien en laisse qui regarde au loin_Le Chien Coureur

L'entraîneur canin nous aide à vivre les réussites!

Enfin, l'entraineur canin nous concocte un plan d'action que nous suivons à la lettre. Les petites réussites, aussi minimes soient-elle, sont belles et bien présentes. Nous pouvons croiser un inconnu à 10 mètres puis changer de côté avec un chien heureux!!! Plusieurs trouveraient ce comportement anodin, mais les propriétaires de chiens réactifs savent à quel point ces victoires sont importantes.

Puis vient assurément l’échec. Une situation qui nous a pris par surprise, un homme mesurant 6 pieds 4 que nous n’avons pas vu venir, un chien lousse qui s’approche de notre chien en laisse (l’horreur!!) ou tout autre situation qui fait réagir notre chien. Ce n’est pas grave qu’on se dit, on doit continuer, on est sur le bon chemin, mais la maudite voix du doute restera bien présente cette semaine.

Quand notre animal nous apprend à être un meilleur humain.

Ce qu’il est aussi important de souligner, c’est que de vivre avec un chien réactif nous change. D’un point de vue de croissance personnelle, il n’y a pas mieux que de travailler avec un chien réactif. On développe de belles qualités ; la patiente, l’empathie, le dépassement de soie, le sens de l’organisation, la résilience et j’en passe. Mais surtout, on apprend à apprécier chaque petit pas fait par en avant. Chaque moment où notre chien aurait réagi, mais qu’au lieu de ça, il décide de nous regarder avec la queue battante de joie, chaque rendez-vous chez le vétérinaire qui se passe bien, bref on apprend à apprécier le changement, aussi minime soit-il. 

Plus que tout, nous apprécions la merveilleuse relation que nous développons avec notre chien. Tout ce temps passé à l’entrainer, à l’encourager et à le voir s’épanouir vaut de l’or. Il n’y aura rien au monde qui pourra remplacer cette complicité que nous développons à entrainer notre chien réactif. 

On doit se l’avouer, bien que cela m’arrive de moins en moins, il y a des journées où j’aimerais bien avoir adopté un autre chien. Par contre, j’ai appris à composer avec notre réalité et chacun des petits pas que nous faisons lui et moi m’encouragent et me font réaliser que pour rien au monde, je n’échangerais mon chien avec un autre. Nous apprenons tous les deux dans ce processus et je suis fière du chemin que nous parcourons ensemble. 

Pour plus d'informations sur les plans d'interventions et l'éducation d'un chien réactif, n'hésitez pas à prendre contact avec nous!

contactez-nous

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *